Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal d'une savonnière au naturel
  • : Maman de jumelles & ancienne prof d'allemand, je me suis reconvertie à une vie plus verte à la campagne. Ce blog parle de notre vie au milieu des champs et de notre petite savonnerie naturelle :-)).
  • Contact

Recherche

Archives

2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 07:49
EDTA: qu'est-ce que c'est?

- un agent chélateur & complexant qui fait p.ex. que le savon mousse mieux dans de l'eau calcaire.

Rita Stiens en dit: "Douteux sur le plan toxicologique et difficilement dégradable: l'EDTA a la caractéristique de fixer très fortement d'autres substances, par ex. les métaux lourds." (p. 256 La vérité sur les cosmétiques).

On le trouve dans la plupart des savons - pas dans les nôtres, bien sûr;-)-
mais aussi dans les crèmes, shampooings, dentifrices, liquide des lentilles de contact....

Des alternatives?
Il en existe depuis peu -
L'acide phytique obtenu à partir de l'enveloppe du grain de riz est une alternative naturelle qui biodégradable et pas toxique.
Mais j'imagine que ça doit coûter plus cher que l'EDTA,
regardez bien vos étiquettes: l'EDTA est (encore) trop répandu!!!

Surtout si on pense que tout le monde qui se lave avec un savon ou shampooing classique
en pollue l'eau, que c'est bioaccumulable et non biodégradable....
une fois que c'est dans l'eau on peut difficilement s'en débarasser (c'est une info que j'ai trouvé sur un site d'une station d'épuration allemande)
et une fois que c'est dans notre corps, ça retient les métaux lourds qui ont des propriétés très toxiques.

Comment le repérer?
Il se trouve généralement vers la fin de la liste des ingrédients en INCI:
ou par EDTA,  ou par son nom complet Ethylène-Diamino-Tetra-Acetate.
attention aussi à son ersatz Etitronic Acid.
Partager cet article
Repost0
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 12:03
bon,
j'ai décidé de passer au 100% bio.

Je pense, je m'étais déjà décidée avant,
mais hier soir, j'ai commencé à lire le livre d'un professeur cancérologue, Dominique BELPOMME,
"Avant qu'il ne soit trop tard"  - éd. Fayard, 2007.

*GLOUPS*

ici un petit compte-rendu d'un autre ouvrage du même cancérologue
qui est bien allopathe et contre les traitements dits alternatifs...
et qui est pourtant devenu un militant pour la cause écologique
suite à ses recherches contre le cancer:

http://livres.lexpress.fr/wo/wo_imprimer.asp?idC=7917


Je suis née Allemande, je fais partie de la génération qui a posé des questions à leurs parents et grands-parents
"mais comment ne vous êtes pas rendu compte!??" ...
"comment ça se fait qu'un peuple entier puisse regarder et ne pas réagir?"



Partager cet article
Repost0