Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal d'une savonnière au naturel
  • : Maman de jumelles & ancienne prof d'allemand, je me suis reconvertie à une vie plus verte à la campagne. Ce blog parle de notre vie au milieu des champs et de notre petite savonnerie naturelle :-)).
  • Contact

Recherche

Archives

19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 20:02

message pour Laure:
nous n'avons plus le 3ème en métallique, donc je n'ai photographié que les deux qui nous restent en stock.
Comme je l'ai déjà dit au téléphone, c'est 15€/pièce et on peut les fixer avec la vis et la cheville livrées avec.
Partager cet article
Repost0
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 08:26
ça y est, je ne travaille plus seule.

Mon mari Jean Sébastien m'a officiellement rejointe
dans l'aventure SAPONAIRE.

Il cherche encore du travail (dans le domaine du tourisme)
mais entretemps...

Il s'occupe des travaux...














Il débroussaille, tond, met en place une barrière et...



















... la nouvelle boîte aux lettres (vous vous souvenez de l'ancienne?)














... il me monte et démonte le stand quand on est à deux sur un marché















Il a fait et installé les 3 panneaux SAPONAIRE depuis notre petit bois...



























... il coupe des savons et des luffahs







































Il prend de jolis photos de mes matières premières













... et il supporte la savonnière qui peut être une patronne exigeante!














J'ai de la chance, non?
Nos enfants sont ravies qu'on soit une entreprise familiale maintenant
et nous.... aussi!
Partager cet article
Repost0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 22:30
Demain, mon amie savonnière Oihana repart dans son Paìs Vasco.

Je suis déjà toute triste, car c'était un plaisir de partager ce que je sais sur le savon. Peut-être elle créera aussi sa petite entreprise, je suis bien curieuse de voir comment elle va évoluer côté savon.
En tout cas, on va se revoir, ça c'est sûr!

Aujourd'hui nous avons fait une séance photo,














moi qui déteste être prise en photo...
mais il fallait bien car on me demande parfois des photos de la savonnière;-)
et avec Oihana, c'était bien agréable, on s'est bien marrées!




 Mon dernier lot de May Chang
 en train de sécher













 Des plantes séchées
 que j'utilise en déco


















Des huiles
qui attendent être
transformées en savon













La savonnière
le 2 août 2007















Des matières premières
pour la fabrication de savons














Oihana dit "au revoir"
aux savons SAPONAIRE








Jamais je n'aurais cru qu'une CHOSE comme le savon
puisse à tel point réunir les gens...
Grâce au savon, je ne me suis pas seulement créée un nouveau métier,
mais aussi un nouveau cercle d'amis,
celui des (assez rares) savonniers à froid à travers toute l'Europe.
Partager cet article
Repost0
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 19:34
... quelqu'un avait posté mon adresse mail sur un forum qui s'appelle "Océan des trouvailles"
où ils se donnent des tuyaux pour des échantillons gratuits *rire* (y a pas de smileys ici, je n'en trouve pas:-()

*ouf* le mystère est levé d'où venaient TOUTES ces demandes d'échantillons!

Le printemps bio à St. Front la Lémance début juin (47)












Aujourd'hui, le marché de Villeréal était catastrophique, 5 savons de vendus...
Depuis qu'on y va -fin mars- c'est de loin le plus mauvais "score";-)

La placière nous donne toujours une autre place, jamais la même et ce matin
on était sous la halle sur la place centrale...
les gens y passent moins, c'est dommage.


une potière qui avait de belles choses
à St.Front la Lémance











Demain je pars toute la journée à Bazens (47) pour une foire bio.
Ils prévoyent du beau temps, c'est super -
ce sera une première pour moi, car j'amène mes deux filles avec moi.
Espérons qu'il y aura des activités pour enfants!!


J'ai été placée à l'intérieur
comme ils avaient peur de la pluie,
Mais je préfère être à l'extérieur;-)

Partager cet article
Repost0
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 11:46
J'ai du mal à le croire,
mais ça fait un an que je suis inscrite à la Chambre des Métiers à Agen.

SAPONAIRE existe officiellement depuis 12 mois!!!!!!!!!!!!
ça mérite bien douze points d'exclamations:-)

Le premier mois, juin dernier, je n'ai vendu aucun savon.
Je m'étais seulement inscrite comme il me fallait un numéro de TVA
afin de pouvoir commander de la matière première
chez certains fournisseurs.

En juillet, mon premier marché avec les moyens du bord.

Quelqu'un m'a prêté un parasol,
puis j'ai amené des trétaux, une vielle porte,
quelques savons en bloc,
une balance de précision (0,1g) comme c'est exigé de le règlementation, une caisse, le sourire....

mais aussi un graaaand trac! :-))

J'étais bien moins nerveuse avant mon premier cours magistral en histoire allemande ("de Frédéric le Grand à la 1ère guerre mondiale") , que j'ai donné dans un grand amphi devant plus de 200 étudiants à l'Université de Bordeaux...

En août, un monsieur de la DRIRE Bordeaux me fait savoir que je n'ai pas le droit d'amener ma balance (que j'ai choisi en accord avec la direction de la consommation/fraudes...) sur le marché - elle m'a coûté plus de 700€, cette balance!
Il faudrait qu'elle ait deux cadrans en plus de la précision de 0.1g pour que le client puisse voir.
L'argument que je place la balance en face du client et que je lise à l'envers ne compait pas.

Exit alors la vente à la coupe!
Je n'ai pas 1000€ pour investir dans une autre balance!




Dommage, car les clients aimaient bien
couper leur savon eux-mêmes.

Je ne fais que 2 marché par semaine,
le marché nocturne des producteurs à Monflanquin et le marché du dimanche à Issigeac en Dordogne. Je n'ai pas assez de savons pour plus.

Ici au marché d'Issigeac en Dordogne.

-- à suivre--



Partager cet article
Repost0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:21
Lundi - Stage d'Hygiène à la Chambre des Métiers à Agen. 8h - 18h.
          Je vous raconterai une autre fois.
Mardi - Production d'Aliénor et de nouveaux panier pour La Poste. Nettoyage à fond.
Mercredi -
Finalement! Livraison de mes huiles essentielles bio, commandés il y a 10 jours. Production de Calendula et de pralines de bain lavande-menthe.
 
Et....

... pouvez-vous voir, ce qu'il fait là,
 mon monsieur savon?


A gauche la savonnerie,
à droite notre maison d'habitation.



Allez, je vous le montre.

Mais c'est pas encore fini....

je crains ne pas pouvoir l'amener au marché demain matin, *sniff*














L'orage approche,
je vais éteindre l'ordinateur.

A bientôt!
Partager cet article
Repost0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 08:09
J'ai eu ma première visite de groupe dans ma savonnerie hier.

Cinq jeunes filles d'environ 15 ans avec deux éducatrices sont venues d'Agen pour voir ce que c'est le métier oublié de savonnier, ainsi que la différence de mes savons naturels par rapport à ce qu'on trouve dans le commerce.

Elles sont restées presque 2 heures,
je ne vois pas le temps passer quand je parle de savons, c'est terrible;-)
Après coup, je me suis dit que j'aurais bien aimé faire des baumes à lèvres avec elles...
une prochaine fois!

Je me suis rendu compte, que dans ma savonnerie de 45m²
qui est partagée en 2 - labo et lieu de découpage/séchage/emballage/ vente -
est assez petit pour des groupes.

Là on était 8, et je dirai 10 personnes est le grand grand maximum!

J'aime accueillir et à la longue j'aimerais proposer des mini-ateliers autour des savons et cosmétiques naturels (fabrication de baume à lèvres, effervescents de bain)
et exposer mes objets autour du savon hier et aujourd'hui ---

àh là là, je sens que les travaux ne sont pas finis!!!

Il va falloir qu'on attaque le bâtiment annexe à la savonnerie qui me fera un superbe endroit d'accueil et de stages.

Alors les amis parisiens, qui veut venir cet été pour nous aider à couler une dalle de béton;-)?

Partager cet article
Repost0
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 07:53

encore une semaine vient de se terminer où e je n'ai produit aucun savon.
Et pourtant j'ai travaillé pour la savonnerie tous les jours au moins 7 heures.

J'ai accueilli des clients, une dame d'une assurance, ma comptable,
répondu à plein d'appels téléphoniques et aux emails,
coupé des savons,
imprimé des étiquettes
nettoyé la savonnerie
fait des commandes et recherches pour les matières premières bio,
préparé des colis commandés sur le site,
j'ai acheté mon parasol de marché
réfléchi aux nouveaux moules qu'il me faut
et au pésentoir, ainsi qu'aux petits savons pour les gîtes...
travaillé avec mon webmaster sur le site internet,
je me suis renseigné ce qu'il faut faire pour avoir le droit de proposer des stages de fabrication de savon,
fait un devis pour un mariage...
et encore plein d'autres choses

mais zéro savon!

Et comme c'est  urgentissime de produire produire produire, 
j'ai décidé d'employer la subvention du Tremplin rural
pour prendre temporairement une aide grâce au Chèque Emploi Très Petite Entreprise.

Voilà *ouf*
j'espère que ça me soulagera suffisamment pour que j'aie assez de savon cet été
et que je trouve un peu plus de temps pour finir mon site web.






 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 17:12
Je reçois tous les jours 1-3 demandes de personnes intéressées par créer leur propre savonnerie.



tiens, l'intérieur de ma savonnerie
en septembre 2006;-)







je croule sous le travail, moi-même n'étant pas encore au bout de la phase d'installation,
donc j'espère que vous comprendrez que je ne peux plus répondre individuellement à toutes vos questions.

Déjà il faut voir si vous voulez PRODUIRE du savon, comme moi,
ou si vous voulez ACHETER du savon industriel en bondillons comme base toute prête
et ensuite la malaxer et rajouter du colorant et parfum.
Pour les deux vous devez passer par l'AFSSAPS.

Si vous n'avez pas de prétentions écologiques
.. et si vous vous contentez d'une base de savon à l'huile de palme (qui comprend dans la plupart du temps de l'EDTA bien nocif pour l'environnement et probablement pour nous aussi)...
... si vous voulez faire une bonne marge... avec des savons moyens
optez pour les bondillons.
Mais les machines (boudineuse, extrudeuse etc.) que vous devez acheter sont assez chères.
regardez p.ex. chez www.gilde.com.

Mais sachez que beaucoup de ces bondillons sont produits en Afrique (p.ex. au Burkina Faso) sous des conditions déplorables selon un reportage que j'ai vu sur ARTE.
Et la base palme-coco est bon marché, certes, et grâce à l'EDTA ça mousse bien, même avec l'eau calcaire, mais c'est pas très doux pour la peau.

Si vous voulez FABRIQUER du savon,
préparez-vous à une longue période d'apprentissage, théorique et pratique....
...  mais faire du savon est un grand plaisir aussi;-)
.. et qu'est-ce que ça peut être créatif!

mais bon, le sujet est un autre, donc je reviens à mes moutons:

alors côté machines... soit vous faites comme moi, et vous produisez en petite quantité
-en ce qui me concerne, je produis max. 10kg de savon par jour-
et cette semaine, je n'ai même pas trouvé le temps pour en faire!!!!

- alors là, pas besoin de grandes machines, en général ce que vous avez dans la cuisine est suffisant: une grande marmite en inox ou email, un grand seau en plastique,
un mixeur pour soupes, et le tour est (presque) joué.
La photo montre d'ailleurs le même endroit que la photo au-dessus, un an plus tard...

http://www.soapmakersequipment.com/index.htm

ici vous trouverez de l'équipement spécialisé pour savonniers à froid -  malheureusement
aux USA, donc gare aux frais de port!
Mais je rêêêêve de certaines de leurs machines;-)))

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 16:45
Hier soir,
j'étais à la réunion du GVA ("Groupement pour la vulgarisation de l'agriculture" si j'ai bien retenu;-) )
qui organise le Marché des Producteurs à Monflanquin.

J'aime beaucoup le principe qu'on y trouve uniquement des gens qui ont produit les produits qu'ils  vendent.


Donc les saucisses viennent d'animaux qui ont été élevés par l'agriculteur, les fruits et légumes aussi, la confiture de pruneaux a été faite par le pruniculteur et ainsi de suite.
Aucun produit de pure "revente" n'est autorisé.

En discutant avec les producteurs, on peut apprendre plein de choses sur le mode de culture et les produits..
au marché de Noël des producteurs, j'ai ainsi appris plein de choses d'une vannière, d'un agriculteur de kiwi, d'un éleveur de sanglier....
 
Et c'est tellement plus sympa de consommer des produits où l'on sait d'où ils viennent et qui les a manipulés!

Chez nous, le marché des producteurs se tient sur la place centrale du village, le jeudi soir entre 18h et 23h en juillet-août:
on met des tables au milieu et après les gens "pique-niquent" sur la place.
Il y a des musiciens, les enfants dansent, on parle, on déguste les bons plats, boissons et desserts préparés par les agriculteurs locaux...


Maintenant la question est si je peux y retourner cet été,

car la participation est assez chère



et surtout cet été je n'ai personne pour garder nos filles, mon mari devant travailler le jeudi soir aussi....
ou si je ne fais que le marché traditionnel du jeudi matin, également sur la place.

Bon, je vais méditer cela demain sur la route vers Toulouse,
où je récupérerai mon nouveau parapluie forain;-)






 
Partager cet article
Repost0