Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal d'une savonnière au naturel
  • : Maman de jumelles & ancienne prof d'allemand, je me suis reconvertie à une vie plus verte à la campagne. Ce blog parle de notre vie au milieu des champs et de notre petite savonnerie naturelle :-)).
  • Contact

Recherche

Archives

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 22:27
 Aujourd'hui dans une semaine on sera déjà à Lyon. 
Je commence légèrement à avoir le trac.

Encore tant de choses à faire avant notre départ!

DSCF1554.JPG














Mais j'ai envie de vous raconter ma journée entière.
Ce matin, on était comme tous les 1er et 3ème jeudi avec notre stand au marché de notre village.

DSCF1518.JPG














Rien de spécial, vous dites.
Mais, haha... grand MAIS, je ne vous ai pas encore dit que j'ai deux stagiaires cette semaine,
Sandrine et Noémie.
Elles sont venues faire une EMP (évaluation en milieu professionnel je crois) via l'ANPE.

undefined


  NOUS VOILA!











DSCF1515.JPG

Noémie a apporté son accordéon et nous a animé le marché. C'était génial.
Il y avait déjà du soleil -on avait un peu froid à l'ombre, on est en février-
DSCF1533.JPGmais elle nous a apporté de la joie et de la bonne humeur.
DSCF1526.JPG

























Ouh làlà, j'avais du mal à repartir à la savonnerie - je devais préparer la soude pour les savons
qu'on voulait faire l'après-midi.

Hier soir, Jean Sébastien et Noémie sont partis chercher du lait de chèvre bio chez Philippe & Sophie,
il était encore tout chaud car ils venaient de traire.

Et aujourd'hui nous avons fabriqué nos savons OLVIA et CALENDULA, les deux au lait de chèvre et sans huiles essentielles.

DSCF1569-copie-1.JPG




On voit bien la couleur de l'huile d'olive bio.









Les moules sont déjà prêts.
DSCF1568.JPG














Nous versons le savon dans le moule.
DSCF1595.JPG















On papote... tout en triant les pétales de calendula pour le savon suivant.

DSCF1608.JPG














Et maintenant je vous dis bonne nuit, c'était une longue journée.
Je vous passe plein de détails
car il faut bien qu'on se garde nos petits secrets aussi, non?  
nti_bug_fck

Partager cet article

Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 23:12
Ma belle-mère a une petite ferme en Dordogne, à 30km de chez nous.

Une petite ferme comme il n'y en a plus beaucoup - avec quelques chèvres,
3 vaches et leurs veaux, 2 cochons, des poules, des canards.
DSCF1447.jpg



Notre abricotier en fleurs,
pris en photo mercredi 13 février.











Ils vivent presque en autarcie.
Ce qui m'a laissé perplexe autrefois quand j'habitais encore en ville
-comment peut-on vivre sans toutes ces bonnes choses du hypermarché?-
est aujourd'hui plutôt un modèle pour moi.

Son compagnon fait le meilleur fromage de chèvre de la région
et elle le vend depuis 30 ans sur des marchés aux alentours.

Mais où est le lien avec les savons? 

Hahaaaa...

DSCF1469.JPG















Aujourd'hui nous avons produit du savon Amandine.
Au lait de chèvre et à l'huile d'amandon de prunes, senteur cannelle & orange.

On a offert un week-end de liberté à ma belle-mère et son compagnon
et ils sont partis cette après-midi direction Médoc.
Jean-Sébastien va s'occuper jusqu'à dimanche des animaux.

Du coup, on était pressé, on a fait le savon à une température légèrement plus élevé que d'habitude:
Le mélange liquide-soude crée une réaction exothermique,  càd il produit de la chaleur et il faut attendre que la température baisse avant de procéder à la saponification qui elle-même est exotherme aussi.

Amandine est un savon où je travaille particulièrement froid d'habitude, car il contient beaucoup de lait.
undefined                                                                       Quelle était ma mauvaise surprise,
quand j'ai vu que le savon traversait
une forte phase de gel (le savon devient chaud et translucide).

D'un côté c'est bien, car il se saponifie plus vite,
mais j'ai un peu peur pour la couleur qui sera plus foncée que d'habitude.






Au pire, je peux même avoir des crevasses demain à la surface....
ça arrive aussi, que les huiles essentielles se séparent du savon quand c'est trop chaud. Phhhh.

On verra.

undefined

Mais regardez:
Ici, sur ce savon à la citronnelle,
on voit bien la partie centrale du savon
qui a fait la phase de gel
et les bords -plus froids- en bas et en haut,
qui n'en ont pas fait.








PS 1 semaine plus tard: *ouf* tout va bien, il est impecc, mon savon!

Partager cet article

Repost0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 18:09
Je vous ai déjà brièvement parlé de Jim
qui a été pour plusieurs raisons mon artisan préféré
pendant la période chaotique et tumultueuse des gros travaux de la savonnerie.



Je viens de découvrir son compte you tube des acoustic travellers.
Jim et sa femme Sonia ont gardé notre maison pendant nos vacances fin août l'année dernière.

Regardez ce qu'ils ont fait pendant notre absence - je trouvais notre entrée toujours vilaine,
mais je me rends compte que le blues lui va bien!  Ou qu'elle va bien au blues?

Partager cet article

Repost0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 16:53
DSCF1363.JPG

Il est mort, mon pin préféré 
qui me rapellait le jardin de mon enfance....





Afin d'éviter qu'il ne tombe un soir d'orage
sur la savonnerie ou sur la route,
on a décidé de l'abattre.

DSCF1367.JPG


Vendredi, 8 février 2008.

Ici Jean Sébastien fixe la corde sur l'arbre qui est reliée avec le tracteur.
A droite la partie arrière de la savonnerie.






undefined



Notre voisin Olivier attend pendant que Jean Sébastien maltraite l'arbre avec la tronçonneuse.

Les moutons et Vicky, la fille de notre chien,
sont curieux, ils tournent autour du tracteur.






DSCF1375.JPG




L'arbre commence à tomber (et moi à crier :-))










DSCF1380.JPG

DSCF1381.JPG
Voilà du bois qui va être utilisé
pour la fabrication d'eau de vie -
notre voisin Olivier est bouilleur du cru :-)

 










Et voici la raison  de la mort de notre pin,
en plus de quelques capricornes
trouvés dans la souche. Plein de fourmis!







Allez, encore une petite dernière:
undefined


Notre chat Minousch en train d'explorer le tracteur.











Est-ce que tous les animaux sont aussi curieux que les nôtres?
Quand je vais étendre le linge dehors,
j'ai au moins 2 de nos 4 chats qui viennent voir
ce que je fais,
les moutons accourent et le chien me suit de toute façon.
Il n'y que nos poules qui se fichent de mes déplacements sur le terrain;-)

Partager cet article

Repost0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 22:24
Devenir consultant pour la création de savonneries... peut-être je gagnerais plus facilement ma vie!? 

Depuis notre rentrée de vacances début janvier, j'ai été contacté par 19(!) personnes qui m'ont demandé de l'aide ou du conseil par rapport à leur projet de savon naturel.

J'ai regardé mes mails de l'année dernière et j'y ai trouvé une bonne cinquantaine concernant ce sujet.
j'ai répondu à tout le monde mis à part une je crois, arrivé en plein boom de Noël.

Ah oui, et il y a les coup de fils aussi. Les visites. Et depuis janvier, des lettres aussi;-)
undefined
J'aime aider -- mais je suis un peu déçue aussi quand j'ai pris une demie-heure pour rédiger un long mail,
à chercher et dévoiler des adresses ou infos que j'ai mis plusieurs mois à trouver ... et après calme plat, pas de réponse, ne serait-ce pour me tenir au courant de l'avancement du projet.
C'est dommage car je pense on gagnerait en travaillant plus en réseau, nous les petits.

Heureusement j'ai eu de très bons contacts aussi:-)


J'ai calculé que seulement en janvier, j'ai passé presque 8 heures avec ce genre de demandes.

Chers savonniers en devenir:
voici un concentré de mes conseils, je
manque cruellement de temps
et ne répondrai plus à toute demande dans ce domaine
.
.
Pas avant que notre savonnerie soit bien installé, les travaux finis
et qu'on ait trouvé un rhythme de croisière sans nous crever au quotidien ;-)

Alors, une dernière fois pour tout le monde.

Si vous voulez produire du savon,
même comme produit annexe sur une ferme,
ou en toutes petites quantités:
DSCF1322.JPG












Procurez-vous la reglementation des cosmétiques du Code de la santé publique.
voici un extrait de
http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/cosmetiques/reponses.htm

   
 
Par rapport à votre labo de production:
Procurez-vous les Bonnes pratiques de fabrication pour les cosmétiques qui viennent de sortir en janvier 2008. http://www.boutique.afnor.org/ tapez NF EN ISO 22716

Mettez-vous en contact avec les Fraudes (étiquetage, emballage),
la DRIRE (le pesage qui doit être homologué pour le conditionnement).
d-c-janvier-2008-149-blog.jpg




Stand de savons au marché de Noël à
Freiburg im Breisgau cet hiver.
Je ne me laverais pas avec ça...
mais il a bien fallu prendre une photo;-)






Familiarisez-vous avec le code INCI (nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques),
la déclaration obligatoire des allergènes...

J'ai fait un stage d'hygiène à la Chambre des Métiers où j'ai appris maintes choses
par rapport au travail en laboratoire et l'organisation en espace et en temps.

Devenez évt. membre chez COSMED qui
dispense aussi de formations :
P.ex: La mise sur le marché français des produits cosmétiques - La constitution du dossier cosmétique (Formation D2) - 1er Février 2008 à Paris coût: 500€.

Exemple d'un laboratoire pour analyses microbiologiques: ideatest.fr
Fournisseur en huiles: www.emilenoel.com
en huiles essentielles: www.sanoflore.net

Je viens de trouver une formation de savonnier à l'UESS,
l'université européenne des saveurs et des senteurs à Forcalquier en Haute Provence.
BEP Métiers des industries chimiques, des bio industries et du traitement des eaux- option savonnier. début des cours -trop tard!- le 17 sept 2007. www.universite-saveurs-senteurs.com
DSCF1354.JPG
Petite info à la fin: le code APE pour savonniers produisant des savons à usage cosmétique
(contrairement au savon pour la lessive) a changé début janvier, maintenant c'est 20.42Z au lieu de 245A.

Bon courage et plein de succès à vous tous!
Mais soyez conscients que l'on ne peut pas faire de l'argent facile avec du savon fait main si on le fait selon la réglementation française et européenne en cours -
il faut vraiment que ce soit une passion, je pense.



Sinon tournez-vous plutôt vers la "fabrication" à partir de bondillons industriels -mais sans EDTA svp-,  où la pâte de savon toute prête coûte trois fois rien par rapport à nos matières premières et où votre marge est beaucoup plus grande.

Si j'ai d'autres infos, je les marquerai dans cette rubrique, installation d'une savonnerie.
Par manque de temps, je ne ferai pas de stages d'apprentissage de fabrication avant la fin de notre phase d'installation. Adressez-vous à nos amis d'Aromanature qui proposent des stages de fabrication de savon.

Les livres que je vous conseille: (cités de mémoire, ils sont dans la savonnerie)
Susan Miller Cavitch: The Soapmakers Companion
Claudia Kasper: Naturseife
Melinda Coss: Titre?
C'est un des rares livres en français, mais attention aux recettes qui sont mal traduits. On risque de se retrouver avec un savon caustique. Recettes entre autres avec huiles de parfum ou colorants synthétiques mais on y trouve les bases pour la fabrication de savon à la maison.
(liste à continuer quand j'aurai le temps)



Partager cet article

Repost0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 12:10
Juste dans le tourbillon des derniers jours avant Noël
j'ai reçu un appel du salon bio Primevère
- j'avais envoyé le dossier d'inscription fin août si je me souviens bien
et je me demandais s'ils allaient nous accepter malgré
le fait que nos savons soient pas encore labellisés bio.

La dame de Primevère m'a posé plein de questions sur notre éthique
et nos ingrédients, ce que je trouvais fort bien.
Il faut toujours se méfier et poser des questions avant de faire confiance à mon avis.

visuel.primevere--320x200-.jpg
Bon, bref, nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer
que la famille Savonnière  va partir pendant les vacances de février
à Lyon pour participer au
22ème salon-rencontres de l'écologie et des alternatives PRIMEVERE.

Si vous êtes client de SAPONAIRE (ou si vous avez envie de le devenir;-)
n'hésitez pas à nous contacter, on pourra vous envoyer gratuitement une entrée
-dans la limite de nos stocks bien sûr.



Le 29 février, 1 et 2 mars 2008.
• Vendredi 29 février 2008 de 10h à 22h
• Samedi 1er mars 2008 de 10h à 20h
• Dimanche 2 mars 2008 de 10h à 19h

Tarifs
• 7 euros ou 5 euros la journée
• 10 euros le forfait trois jours
• Gratuit pour les moins de 12 an
Eurexpo, Parc des Expositions à Lyon-Chassieu (Rhône)

www.eurexpo.com

Si vous avez la chance d'habiter près de Lyon ne le ratez pas, ce salon!
C'est un des rares salons qui me semblent très complets, vrais et
cohérents dans leur démarche écologique.

http://primevere.salon.free.fr/


Partager cet article

Repost0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 10:13
... en transformant de l'huile en savon, le savonnier crée deux choses
à partir des acides gras:
un sel, le savon, et un alcool, la glycérine.

huile + soude = savon + glycérine

Aujourd'hui, j'ai envie de rassembler un peu des infos
sur ce composant de mes savons, la glycérine.

Tout le monde a entendu en parler, mais peu savent ce que c'est, non?

Aaalors.
Glycérine, appelé aussi Glycérol (car un alcohol) ou
1,2,3-Propantriol
Nom provenant du grec : glucus = doux, sucré.
La glycérine a un pouvoir sucrant de 60% par rapport au sucre.


Sa formule chimique est CH2OH-CHOH-CH2OH ou
C3H5(OH)3

Dans l'alimentation, la glycérine se cache derrière E 422
(gâteaux, viandes, chewing gums, glaçages).

En cosmétique,
la Nomenclature Internationales des Ingrédients de Cosmétiques INCI
nous ne propose qu'un nom, GLYCERIN,
pour 3 glycérines pourtant bien différents: de provenance végétale, animale ou pétrochimique.
 
On ne peut produire de la glycérine naturelle
qu'avec la saponification d'huiles végétales ou de graisses animales
(le "fameux" Sodium Tallowate -graisse de boeuf transformé en savon).

C'est un liquide visqueux, transparent, inodore, non toxique et au goût sucré
une fois qu'il est séparé du savon.
Mais les savonniers à froid comme moi le laissent DANS le savon,
contrairement à la production industrielle -souvent la base de savons "artisanaux"-
qui l'enlève pour de diverses raisons.

Ses propriétés pour la peau: ça hydrate!

Dans un prochain article -ayez patience, ce ne sera pas tout de suite;-)-
je parlerai des effets de la Glycérine dans les savons,
de savons glycérinés et déglycérinés,
de la glycérine synthétique à base de Propylen....
un vaste sujet!  qui j'espère vous intéresse autant que moi. 

Sources:
www.beautykosmos.de
http://de.wikipedia.org/wiki/Glycerin
http://chempage.de/lexi/lexiglycerin.htm
etc.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 14:14
Hier, sous un soleil  presque  printanier, j'ai fait une promenade avec mon cher mari-savonnier
où l'on a parlé de ses premiers six mois en tant que collaborateur conjoint,
mais aussi et surtout de l'éthique, de la direction qu'on veut faire prendre SAPONAIRE.
Vendre en direct, sur les marchés, les salons, internet, magasins, revendeurs, exporter...? Tant de possibilités et lesquels privilégier!?

undefined












Beaucoup de gens nous disent: pourquoi acheter des huiles bio tellement plus chères!?
Votre marge est trop petite... Il faut penser à vous aussi, à la rentabilité...
Ils ont raison d'une certaine manière, car il va falloir qu'on commence bientôt à faire du bénéfice
(hier, on a appris que notre premier bilan affiche plusieurs milliers d'Euros en négatif après 15 mois d'exercice... mais ça doit être normal, j'espère, avec tout ce qu'on a investi!).

Les plus belles idées et convictions ne servent à rien si elles ne sont pas "viables",
c'est à dire dans notre cas, qu'on n'arrive pas à faire vivre modestement notre petite famille.

MAIS grand mais, je ne pourrais pas produire ni vivre d'un produit
qui n'est pas en accord avec mes convictions écologiques
et MEME si c'est vrai que l'on ne trouverait pas de pesticides dans les huiles essentielles conventionnelles (est-ce que qqn a de l'info là-dessus?),
je suis contre l'emploi de la plupart des pesticides et donc c'est logique
que je ne vais pas soutenir l'agriculture intensive basée sur les pesticides,
même si dans le produit fini on ne trouve pas de pesticides.

Donc, bref, on a décidé de demander la mention Nature & Progrès, plus "dure" que ECOCERT - Cosmébio, car n'acceptant aucun ingrédient végétal non bio
et bien sûr aucun additif synthétique ou issu de la pétrochimie.
undefined












La demande est en cours, mais on ne sait pas encore quand le contrôleur va passer
(ça peut être au plus tard en août!).

On aimerait plus encore travailler avec des petits producteurs comme nous, mais
la règlementation nous met des barrières commes les petits ne peuvent que très rarement livrer les certificats d'analayses dont on a besoin pour l'utilisation en cosmétiques. On va voir comment on peut remédier à ça... mais on veut commencer par les emballages, ne plus prendre nos cartons à de grandes entreprises, mais à une petite entreprise familiale qu'on a trouvé à Villeneuve.


PS:
Si vous voulez savoir plus sur cette association de consommateurs
dont on peut d'ailleurs devenir membre (je le suis!) et recevoir leur revue fort intéressante:

www.natureetprogres.org

Fédération Internationale d’agriculture biologique
Une agriculture biologique, écologique, équitable et durable dans la biodiversité
Des consommateurs engagés pour un environnement de qualité.
Un monde sans OGM, sans OMC et sans AGCS
dans un réseau alternatif et solidaire.

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 22:12
La famille savonnière est de retour après 15 délicieux jours plein de marchés de Noël,
de repas en famille et avec amis, de promenades en forêt argenté par le givre, d'un premier de l'An
à l'allemande avec Miss Sophie ("same procedure as every year")

Bleigiessen, Champagne... et feu d'artifice à minuit.
photos suivent demain.

En rentrant dimanche soir, on s'est rendus compte que ce n'est pas pareil de partir en vacances
en tant que famille "normale" et en tant que famille "savonnière":
on a oublié de mettre une pancarte sur la porte de la savonnerie indiquant les dates de fermeture  
et j'aurais dû mentionner notre absence au répondeur aussi -- on ne s'attendait pas à avoir tant d'appels et de visiteurs!!
L'année dernière on était là et c'était très tranquille entre Noël et janvier (je pense il n'y avait personne sauf des amis).
Mais bon, c'est la preuve qu'on commence à être un peu connus;-)
C'est bien de se rendre compte qu'on est de plus en plus connu au bout d'un an et demi d'existence!

Depuis lundi, on traite les commandes, mails et demandes les plus urgentes tout en relançant la production (on n'a plus de Prince Noir p.ex.) et on doit faire des stocks pour le salon Vis ta Nature à Toulouse le 19 et 20 janvier et pour notre premier grand salon bio, Primevère à Lyon (29 février au 2 mars).

En même temps, je travaille sur les nouvelles recettes 100% bio sans huile de palme et sur notre labellisation que j'aimerais faire avec Nature & Progrès.
Je crains que je n'aurais pas le temps de m'occuper du nouveau site pendant un moment encore... *soupir*.
 
Car pour cette nouvelle année j'ai une bonne résolution:
mieux organiser notre vie avec la savonnerie et moins travailler les soirs (dit-elle à 23:57h *smile*)
et week-ends --
j'aimerais cette année passer un peu plus de temps avec ma famille et mes amis,
trop délaissés ces 3 dernières années depuis mon coup de foudre pour les savons. 

Je vous souhaite, je nous le souhaite à nous tous,
que 2008 soit une BONNE ANNEE,
qu'elle nous apporte plus de sérénité et de paix.

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 22:44
ça y est,  la savonnerie ferme ses portes pendant 15 jours.undefined














On va fêter Noël à l'allemande et profiter pleinement de la vie de famille avec nos petites.

Le 7 janvier, on est de retour au pays -- et on s'occupera avec plein de nouvel élan
de l'élaboration du nouveau site,
des nouvelles recettes sans huile de palme, des essais de savon liquide, de la labellisation bio etc.

Merci pour votre confiance, vos encouragements et votre fidélité!

bien amicalement

Ania & Jean-Sébastien. 

PS:  on regrette de ne pas pouvoir participer au marché de producteurs à Agen cette année
(21-23 déc devant la Chambre d'Agriculture), 
mais vous y trouverez notre savon AMANDINE et le baume à lèvres au stand de la ferme de Vidalou,
producteur de l'huile d'amandon de prune.

Partager cet article

Repost0