Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal d'une savonnière au naturel
  • : Maman de jumelles & ancienne prof d'allemand, je me suis reconvertie à une vie plus verte à la campagne. Ce blog parle de notre vie au milieu des champs et de notre petite savonnerie naturelle :-)).
  • Contact

Recherche

Archives

12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 21:03
Ce matin, j'étais encore au marché de Monflanquin.
Depuis 750 ans, date de la création de mon village, le marché a lieu sur la place centrale tous les jeudi matin.












J'aime y aller.
J'aime y rencontrer nos voisins -ici à la campagne, on appelle voisins ceux qui habitent à 3km aux alentours;-),
mais aussi des amis et d'autres habitants de Monflanquin.
J'y fais connaissance de touristes,
on a beaucoup d'Anglais et Hollandais chez nous, mais aussi des gens du Nord -  souvent avec une résidence secondaire dans le coin.
D'autres vivent ici à l'année.

Sur la photo des Danoises que j'ai rencontrées pour la première fois, mais qui viennent ici depuis des années.

Je ne sais pas pourquoi j'y pense là maintenant, mais Monflanquin n'a pas seulement son marché depuis 1256, mais c'est aussi un centre d'Art contemporain:
http://www.pollen-monflanquin.com/
Ils reçoivent régulièrement des artistes en résidence, malheureusement je n'ai plus le temps d'aller voir la majorité des rencontres et expositions artistiques.... mais ça fait du bien de savoir que ça existe et qu'on n'est pas un désert culturel à la campagne.
Et une fois à la retraite, j'en profiterai à nouveau!!! ;-)
Partager cet article
Repost0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 08:09
J'ai eu ma première visite de groupe dans ma savonnerie hier.

Cinq jeunes filles d'environ 15 ans avec deux éducatrices sont venues d'Agen pour voir ce que c'est le métier oublié de savonnier, ainsi que la différence de mes savons naturels par rapport à ce qu'on trouve dans le commerce.

Elles sont restées presque 2 heures,
je ne vois pas le temps passer quand je parle de savons, c'est terrible;-)
Après coup, je me suis dit que j'aurais bien aimé faire des baumes à lèvres avec elles...
une prochaine fois!

Je me suis rendu compte, que dans ma savonnerie de 45m²
qui est partagée en 2 - labo et lieu de découpage/séchage/emballage/ vente -
est assez petit pour des groupes.

Là on était 8, et je dirai 10 personnes est le grand grand maximum!

J'aime accueillir et à la longue j'aimerais proposer des mini-ateliers autour des savons et cosmétiques naturels (fabrication de baume à lèvres, effervescents de bain)
et exposer mes objets autour du savon hier et aujourd'hui ---

àh là là, je sens que les travaux ne sont pas finis!!!

Il va falloir qu'on attaque le bâtiment annexe à la savonnerie qui me fera un superbe endroit d'accueil et de stages.

Alors les amis parisiens, qui veut venir cet été pour nous aider à couler une dalle de béton;-)?

Partager cet article
Repost0
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 17:53
Je suis en pleine phase de production.
Dans 10 jours nous partons en vacances et je dois avoir transformé environ 50kg de différentes huiles en savon d'ici là!

J'ai relooké mon savon à la Lavande tout en gardant la même recette
et réfléchis à un nouveau nom.















Je fourmille d'idées pour de nouveaux savons, de nouveaux moules, effervescents de bain, etc. etc., mais c'est le temps qui me manque pour tout réaliser!

Hier je suis allée à BIOPRESS à Tonneins (47) pour acheter de l'huile d'olive bio. Ils sont super sympas là-bas et c'était intéressant de voir comment ils embouteillent les huiles.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 15:02
ça y est, j'ai fait mes premiers marchés de l'année.

D'abord dans mon village, à Monflanquin, le jeudi matin.
Là, j'ai rencontré tellement de monde que j'ai oublié de prendre une photo du parasol!















Et aujourd'hui je suis allée pour la première fois à Villeréal,
une bastide voisine,
toute proche de la Dordogne. 

Ce matin, j'avais un peu plus de temps - c'était très calme jusqu'à 11h.














Ici la halle sur la place,
typique pour les bastides,
mais qui sont très rares à avoir été conservées jusqu'à nos temps.

Elle habrite la radio locale, Radio 4.
J'y écoute parfois la météo qu'ils diffusent toujours en occitan (je n'aime pas le mot "patois" qui dévalorise cette langue qui était longtemps culturellement supérieure au "francien", devenu notre français).

Sur le marché on entend encore parfois
l'occitan,
j'adore ça.










Voici encore une fois mon nouveau parasol rouge
qui avait plus la fonction de parapluie aujourd'hui.

Je suis néanmoins trèès contente de la journée,
-- même si j'ai été placée loin d'une bonne copine
qui vend son fromage de chèvre sous la halle...








On a pris le café ensemble,
elle m'a envoyé des clients,
j'ai rencontré des amis et connaissances de Monflanquin
j'ai discuté avec des nouveaux clients bien sympas
(en espérant qu'ils vont devenir fidèles, commes mes clients à Monflanquin;-)

et à la fin ma famille est venue me voir faire un coucou
après l'école et pour m'aider à plier le stand.

Si c'est pas ça, une bonne journée de marché!

Partager cet article
Repost0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 09:22
en rangeant mes livres hier soir,
j'ai trouvé dans "Les vertus du vinaigre" d'Anne Lavédrine
que l'on pouvait bien l'utiliser comme anti-calcaire dans la machine à laver.

je cite: "ajouté dans la machine à laver au début du programme, le vinaigre neutralise le calcaire de l'eau bien plus économiquement que les additifs anticalcaires industriels et protège les résistances de votre machine" (p.109).
 
Pour l'instant je n'utilise pas d'anticalcaire comme ma machine fonctionne avec de l'eau de pluie --
mais je pense je vais tester  le vinaigre comme assouplissant:
1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre dans le bac à assouplissants ....
l'auteur  parle aussi de vinaigre parfumé à la lavande pour éviter une odeur vinaigrée en cas de surdosage...

hmmm, la question est... comment on fabrique du vinaigre parfumé?
je sens que je faire un petit test avec du vinaigre et de l'huile essentielle;-)
Partager cet article
Repost0
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 07:53

encore une semaine vient de se terminer où e je n'ai produit aucun savon.
Et pourtant j'ai travaillé pour la savonnerie tous les jours au moins 7 heures.

J'ai accueilli des clients, une dame d'une assurance, ma comptable,
répondu à plein d'appels téléphoniques et aux emails,
coupé des savons,
imprimé des étiquettes
nettoyé la savonnerie
fait des commandes et recherches pour les matières premières bio,
préparé des colis commandés sur le site,
j'ai acheté mon parasol de marché
réfléchi aux nouveaux moules qu'il me faut
et au pésentoir, ainsi qu'aux petits savons pour les gîtes...
travaillé avec mon webmaster sur le site internet,
je me suis renseigné ce qu'il faut faire pour avoir le droit de proposer des stages de fabrication de savon,
fait un devis pour un mariage...
et encore plein d'autres choses

mais zéro savon!

Et comme c'est  urgentissime de produire produire produire, 
j'ai décidé d'employer la subvention du Tremplin rural
pour prendre temporairement une aide grâce au Chèque Emploi Très Petite Entreprise.

Voilà *ouf*
j'espère que ça me soulagera suffisamment pour que j'aie assez de savon cet été
et que je trouve un peu plus de temps pour finir mon site web.






 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 17:12
Je reçois tous les jours 1-3 demandes de personnes intéressées par créer leur propre savonnerie.



tiens, l'intérieur de ma savonnerie
en septembre 2006;-)







je croule sous le travail, moi-même n'étant pas encore au bout de la phase d'installation,
donc j'espère que vous comprendrez que je ne peux plus répondre individuellement à toutes vos questions.

Déjà il faut voir si vous voulez PRODUIRE du savon, comme moi,
ou si vous voulez ACHETER du savon industriel en bondillons comme base toute prête
et ensuite la malaxer et rajouter du colorant et parfum.
Pour les deux vous devez passer par l'AFSSAPS.

Si vous n'avez pas de prétentions écologiques
.. et si vous vous contentez d'une base de savon à l'huile de palme (qui comprend dans la plupart du temps de l'EDTA bien nocif pour l'environnement et probablement pour nous aussi)...
... si vous voulez faire une bonne marge... avec des savons moyens
optez pour les bondillons.
Mais les machines (boudineuse, extrudeuse etc.) que vous devez acheter sont assez chères.
regardez p.ex. chez www.gilde.com.

Mais sachez que beaucoup de ces bondillons sont produits en Afrique (p.ex. au Burkina Faso) sous des conditions déplorables selon un reportage que j'ai vu sur ARTE.
Et la base palme-coco est bon marché, certes, et grâce à l'EDTA ça mousse bien, même avec l'eau calcaire, mais c'est pas très doux pour la peau.

Si vous voulez FABRIQUER du savon,
préparez-vous à une longue période d'apprentissage, théorique et pratique....
...  mais faire du savon est un grand plaisir aussi;-)
.. et qu'est-ce que ça peut être créatif!

mais bon, le sujet est un autre, donc je reviens à mes moutons:

alors côté machines... soit vous faites comme moi, et vous produisez en petite quantité
-en ce qui me concerne, je produis max. 10kg de savon par jour-
et cette semaine, je n'ai même pas trouvé le temps pour en faire!!!!

- alors là, pas besoin de grandes machines, en général ce que vous avez dans la cuisine est suffisant: une grande marmite en inox ou email, un grand seau en plastique,
un mixeur pour soupes, et le tour est (presque) joué.
La photo montre d'ailleurs le même endroit que la photo au-dessus, un an plus tard...

http://www.soapmakersequipment.com/index.htm

ici vous trouverez de l'équipement spécialisé pour savonniers à froid -  malheureusement
aux USA, donc gare aux frais de port!
Mais je rêêêêve de certaines de leurs machines;-)))

Partager cet article
Repost0
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 14:04

ça y est, j'ai trente ans;-)

je me suis promené ce matin au marché où j'ai rencontré une amie savonnière anglaise (Melinda Coss)
et j'ai ainsi profité du dernier jeudi matin libre avant de reprendre le marché la semaine prochaine.

Ce matin, j'ai été contacté par une journaliste d'un journal économique à Bordeaux ...
allons voir si ça va donner un article intéressant!

Bon, je dois me préparer, il y a ma comptable qui vient dans 10 minutes...
ce sera mon plus beau cadeau d'anniversaire d'avoir fini la compta 2006 *smile*
- mis à part les dessins de mes filles, bien sûr.
Partager cet article
Repost0
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 21:13

Je redécouvre mon amour pour Toulouse
où j'ai habité il y a 18 ans....
j'y ai fait ma première année de fac... 'Histoire de l'Art...
comme ça me paraît loin!















bon bref, j'ai passé un
e superbe journée,
d'abord avec Romain,
mon webmaster
-j'espère bientôt trouver le temps pour
aménager et remplir mon site comme il faut!
Le temps me manque cruellement.

















ensuite au centre ville
un petit saut au temple de la gourmandise
près d'Esquirol pour m'acheter un peu de réglisse;-)



et ensuite au Carré des Simples, tisanerie bio au cours Alsace- Lorraine

où j'ai encore longuement discuté savon avec Loren et Sylvain.
J'y ai photographié ce présentoir de chocolat pour m'inspirer éventuellement côté présentoir parce que ça aussi, c'est urgentissime!  *soupir*




ah oui, en fait je suis partie à Toulouse pour récupérer mon nouveau PARASOL de marché chez www.assalit-jean.com.
pas de photo pour l'instant, je ne l'ai même pas encore vu déplié....

Ce soir, après presque 5 h de route je suis fa-ti-guée et j'ai décidée de ne pas aller au marché demain matin.
D'autant plus que j'ai reçu des commandes que je veux préparer pour qu'ils partent encore demain.
Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 16:45
Hier soir,
j'étais à la réunion du GVA ("Groupement pour la vulgarisation de l'agriculture" si j'ai bien retenu;-) )
qui organise le Marché des Producteurs à Monflanquin.

J'aime beaucoup le principe qu'on y trouve uniquement des gens qui ont produit les produits qu'ils  vendent.


Donc les saucisses viennent d'animaux qui ont été élevés par l'agriculteur, les fruits et légumes aussi, la confiture de pruneaux a été faite par le pruniculteur et ainsi de suite.
Aucun produit de pure "revente" n'est autorisé.

En discutant avec les producteurs, on peut apprendre plein de choses sur le mode de culture et les produits..
au marché de Noël des producteurs, j'ai ainsi appris plein de choses d'une vannière, d'un agriculteur de kiwi, d'un éleveur de sanglier....
 
Et c'est tellement plus sympa de consommer des produits où l'on sait d'où ils viennent et qui les a manipulés!

Chez nous, le marché des producteurs se tient sur la place centrale du village, le jeudi soir entre 18h et 23h en juillet-août:
on met des tables au milieu et après les gens "pique-niquent" sur la place.
Il y a des musiciens, les enfants dansent, on parle, on déguste les bons plats, boissons et desserts préparés par les agriculteurs locaux...


Maintenant la question est si je peux y retourner cet été,

car la participation est assez chère



et surtout cet été je n'ai personne pour garder nos filles, mon mari devant travailler le jeudi soir aussi....
ou si je ne fais que le marché traditionnel du jeudi matin, également sur la place.

Bon, je vais méditer cela demain sur la route vers Toulouse,
où je récupérerai mon nouveau parapluie forain;-)






 
Partager cet article
Repost0