Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Journal d'une savonnière au naturel
  • : Maman de jumelles & ancienne prof d'allemand, je me suis reconvertie à une vie plus verte à la campagne. Ce blog parle de notre vie au milieu des champs et de notre petite savonnerie naturelle :-)).
  • Contact

Recherche

Archives

6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 23:10

La famille savonnière est de retour.
















On n'était pas bien loin, mais quel dépaysement!



















Je pense c'est la première fois depuis mon coup de foudre en février 2005
pour le savon que je n'ai pas pensé SAVON pendant 3 jours au moins!















Le 4ème jour, j'ai "craquée" et j'ai acheté ce petit bonhomme importé d'Indonésie et rempli de paillettes de savon "pour bébé".

(Bien sûr sans étiquette, INCI, allergènes... ce genre d'importations sont rarement déclarés
et ne correspondent aucunement à nos standards réglementaires européens.
L
es importateurs ne se renseignent pas sur la réglementation des cosmétiques... il faudrait être déclarée à l'AFSSAPS pour avoir le droit d'importer des savons, il faudrait déclarer les recettes aux Centres Antipoison etc. ANYWAY. Ce n'est pas mon problème. Je le trouvais mignon ce petit bidule.
Mais il PUE! Terriblement synthétiquement. J'ai dû jeter tout le savon contenu et vais le laver bientôt:-)





















Nous avons rencontré Jacques, résinier à la retraite.
Ce métier a disparu en France en 1992, la concurrence de Chine étant devenue trop forte.
Il nous a appris comment ces hommes s'occuppaient de leur parcelle
de pins maritimes pendant 10 mois de l'année : ils faisaient 300 par jour en moyenne!
Tout en étant payé qu'à la récolte... 3 mois environ après le début du travail.
On a eu un aperçu d'un métier dur, simple (au sens fort), près de la nature -mais malheureusement polluant depuis les années 50, car ils commençaient le gemmage à l'acide sulfurique, néfaste pour l'environnement et les animaux qui venaient s'abreuver de l'eau qui stagnait dans les pots de résine. Ce que Jacques regrettait beaucoup.

Et j'ai appris que la colophane (
le résidu solide obtenu après distillation de l'oléorésine) était autrefois utilisée pour la fabrication de savons.
Il va falloir que je consulte mes livres de savonnerie du 19ème/début 20ème siècle pour trouver plus d'informations.















On adore les phares!

















Bref, on a passé 5 jours ensoleillés, tranquilles, sans toucher à la voiture -
tout ce dont j'ai rêvé pendant juillet-août.
















On s'est ressourcés, ça nous a fait du bien de nous déconnecter un peu,
mais on est super contents aussi de retrouver notre maison et la savonnerie
et on est plein d'idées pour la saison d'hiver! :-)
Partager cet article
Repost0

commentaires

michele 21/09/2007 08:27

Bonjour Ania,Les savons de Nicole G. sont extras! Pour les savons à la colophane (rosin en anglais) , vous pourrez trouver une idée de recette dans le livre de Susan Miller Cavitch "The soapmaker's companion", p.51 "gum Roz'n bars".Mais ils sont plutôt destinés au ménage et au linge d'après ce que j'ai compris. J'en ai acheté un sachet mais j'hésite encore à l'utiliser...Merci pour votre blog qui est très agréable à lire!

Ania 29/09/2007 10:40

Bonjour Michele, merci pour ce tuyau côté colophane, je ne savais pas que c'était "rosin" en anglais!Ah oui, Nicole est une très bonne savonnière. On échange beaucoup. Elle est d'ailleurs venue me voir avec une autre amie savonnière ce printemps (il doit y avoir une photo de nous 3 dans ce blog quelque part...)à bientôt :-)Ania

meliant 10/09/2007 20:06

Coucou! J'ai découvert ton blog et ton métier il y a quelques temps ;-) J'ai vu tes savons à Biron, j'ai voulu en acheter, mais zut, les momes couraient partout et tripotaient tout de façon extremement dangereuse... du coup, j'ai pas réussi...Bref, j'avais lu ton article sur la taille des savons et j'ai pensé a toi samedi matin au marché de ste foy la grande...Une dame vend des savons fait maison et elle les propose également en grosses barres, je sais même pas le poids, j'ai pas demandé, mais ce sont de grosses barres. je n'ai pas demandé si elle vend "à la coupe" mais je trouve que ça serait une bonne idée de vendre le savon au poids. Niveau logistique, je sais pas si ça t'arrangerait...Enfin, je sais pas si je t'aide dans ta reflexion, là :-D
Bon retour de vacances!!!